Agir pour votre sécurité et votre tranquillité

Agir au quotidien pour votre sécurité

 

Au cours des dernières années, nous avons agi pour renforcer la sécurité au quotidien :

- Déploiement de la vidéoprotection

- Armement de la police municipale

- Renforcement des effectifs de la PM et création des brigades de soirée

- Modernisation du bureau de la PM installée au Centre Administratif

- Développement des actions de prévention routière dans les écoles pour favoriser les bons comportements

- Mise en place du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance

 

Pour le prochain mandat, nous allons renforcer nos moyens pour améliorer la sécurité et lutter contre les nouvelles formes d’incivilités par :

 

-         Le développement de la vidéoprotection en ciblant les points de crispation et en anticipant le déplacement des nuisances

-         L’augmentation des effectifs pour permettre le fonctionnement de la Police Municipale 7 Jours sur 7 de 7h00 à 2h00

-         L’équipement de nos policiers de caméras portables

-         Le renforcement de la coopération avec les forces de la police nationale.

 

Châtillon connait depuis plusieurs mois un véritable fléau avec les vendeurs à la sauvette installés autour du métro dans le quartier Maison Blanche. Plus de 600 interventions de la police municipale, des actions conjointes avec la Police Nationale et les Douanes ont déjà permis des interpellations et la saisie de 1300 paquets de cigarettes contrefaites. Grâce à l’augmentation des effectifs, nous renforcerons la présence de la PM dans le secteur pour en assurer la sécurité. Un récent décret permettra également de verbaliser les acheteurs (135 euros).

 

Pragmatisme et efficacité contre illusions et mensonges

La sécurité est au coeur de nos préoccupations. Certains disent qu’il faut un commissariat de police à Châtillon. Certes, l’intention est louable, mais nous vous devons la vérité : la politique du ministère de l’intérieur est à la réduction du nombre de commissariats. Promettre le contraire est juste méconnaitre la réalité et vous leurrer. Il est même question de fermer certains soirs le commissariat de Montrouge afin de redéployer sur le terrains des policiers affectés à des tâches administratives.

Et ces mêmes personnes qui vous assurent de leurs bonnes intentions se sont opposées au déploiement de la vidéoprotection au Conseil municipal et étaient contre l’armement de nos policiers municipaux ! Vous trouvez cela cohérent ?